La généalogie, une passion tenant à la fois du collectionneur, du joueur, de l'enquêteur,de l'historien et de l'aventurier.
Averton

*** 05 Janvier 1709 ***


l1 -
  Le cinquième janvier 1709 Je, sous signé Curé du bourg d'Averton,

l2 -  ayant invité Messieurs de la Mission de St Lazare du Mans de venir
l3 -  en mission en notre ditte paroisse ce qu'ils firent le sixième
l4 -  Décembre 1708, certifie qu'il commença le susdit cinquième Janvier
l5 - 1709 un froid qui fut si violent que la plus grande partie des
l6 -  arbres en périrent, et que les bleds en furent entièrement gelés, ce froid
l7 -  dura de cette même force jusques au 28 Janvier de la même année
l8 -  qui fut le jour que Messieurs de la Mission finirent leur Mission
l9 -  et s'en allèrent à St Sanson comme on vit les bleds gelés, chacun qui
l10 - en avait le tint très cher, il commença à valoir cent sous le
l11 - demeau mesure de Villaynnes et monta toujours peu à peu jusques
l12 - à 8 et 9tt le demeau, jusques à la récolte qui ne consista qu'en
l13 - avoinne qui était très bonne et en grande abondance, et en
l14 - peu de Carabin, cette avoinne se vendit toute l'année 2# et 2# 10 sols
l15 - le demeau. Ce froid n'épargna pas davantage la vigne de sorte
l16 - que l'année 1710 la pipe de vin de Château du Loir se vendoit

l17 -
200#. L'année 1710, il fut une si grande abondance de tous
l18 - grains qu'à la récolte, le seigle ne se vendait que 1# 10 sols.
l19 - On fit une grande faute quand ce grand froid là fut cessé, ce
l20 - fut de ne pas ressemer les bleds, quelques uns le firent à qui cela
l21 - réussit fort bien, aucun pauvre, quoique en grande quantité,
l22 - en cette paroisse n'y mourut de faim, grâces à dieu, fait au dit Bourg d'Averton
l23 - ce premier octobre 1710. Angoulvent.




Abonnement RSS
Partage Facebook
Partage Google+
---> clouso@hotmail.fr <---